© 2023 par ETIKlab avec amour

Sophia Antipolis


06901 Biot - France

 

 


E-mail : info@etiklab.fr


Tél : 06 51 59 90 85


  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon

Coton recyclé

Le recyclage du coton?

Ce sont des vêtements usés (la collecte d’Emmaüs et de la Croix Rouge) et des chutes de production textile qui vont servir de base pour le coton recyclé.

           Dans un premier temps, le tout est trié selon la matière et la couleur. Les pulls, les jeans, même les tapis y passe pour produire cette matière écologique. Pourquoi? Pour éviter de teindre à nouveau le fil et ainsi économiser les ressources naturelles d’eau. Donc, le blanc reste blanc, le bleu garde sa couleur initiale.

           Ensuite, les tissus sont effilochés dans un gros tambour avec des lames jusqu’à l’état de fibre, nous avons presque une impression d’avoir du coton des champs. Sauf que … les fibres sont beaucoup trop courtes (elles étaient coupées par des lames) pour pouvoir en tisser une matière suffisamment durable dans le temps. Plus les fils sont courts, plus il y a de risque que le tissus se déchire. Dans un état brut, la fibre recyclé peut servir d’un isolant thermique pour la maison.

 

           Comment fabriquer un matériau suffisamment résistant? Il faut penser la longueur du fil : la fibre du polyester recyclé (plastique) est beaucoup plus longue. On peut entremêler des fibres courtes du coton recyclé, susceptibles de casser plus vite à du polyester recyclé pour renforcer la structure du tissu.

Si l’utilisation de la culture du coton bio évite l’utilisation de pesticides et de produits chimiques, réduisant ainsi les impacts environnementaux, l’égrenage et les étapes de teinture sont encore nécessaires.

L’utilisation de coton recyclé limite l’impact des deux étapes de la culture du coton avec seulement une légère augmentation des coûts énergétiques lors du processus de coupe et de broyage par rapport à ceux de l’égrenage.

          De plus le recyclage des déchets de coton industriels offre une seconde vie au produit, réduisant ainsi les effets annexes dû au stockage. Recycler c’est avant tout préserver des ressources naturelles non renouvelables et parfois produites et acheminées depuis l’autre bout du monde.

          Cette méthode de recyclage est propre aux vêtements composés à 100% de coton, quant aux fils à composition mixtes coton et polyester - le procédé est un peu plus complexe. Jusqu’à 2009 il était impossible de séparer mécaniquement le coton et le polyester.  Les solutions chimiques développées, jusqu'à ce jour, n'ont pas été viables tant économiquement qu'écologiquement. C’est en utilisant un liquide ionique soit un sel à l'état liquide, un solvant respectueux de l'environnement, que a été trouvée la solution pour le mélange polyester et coton chimiquement distinct. Le liquide ionique dissout séparement ces deux fils, avec l'avantage supplémentaire que le liquide peut ensuite être recyclé et réutilisé. Le coton peut être transformé en fibres ou réutilisé sous forme de cellulose, comme la cellophane. Le polyester récupéré ainsi peut aussi être recyclé en bouteilles ou autres fibres.

          La fibre de cellulose régénérée, comme la viscose, la rayonne et la lyocell est largement utilisé sur le marché et y gagne de la popularité. Le coton régénéré est également de plus en plus utilisé tant de part son faible coût dans l'industrie utilisant les fibres de carbone que comme matériau de départ pour la production du bioéthanol.

0